Merci Jean Marc pour avoir immortalisé ce premier labourFranchie la passe du Martray, le garet se teinte d’une couleur nuance d’ocre et de brun rougeâtre qui atteste la présence dans le sol d’un argile riche en oxyde de fer provenant de la décomposition du sous-sol jurassique. Voilà pour la géologie.

Mais quand on est agrobiologiste, ce qui importe c’est de comprendre le fonctionnement de sa terre.

Choisir des façons culturales qui favorisent le dialogue entre le sol et sa roche mère, sont des décisions que la méthode Hérody permet de prendre : l’objectif étant de  préserver ou redonner vie au sol, plutôt que nourrir la plante.

Le travail du sol s’inscrit dans la même logique : respecter la structure du sol et gérer ses différents horizons.

Est préféré sur les terres de l’Estancia l’outil qui griffe (actisol, cultivateur, bineuse, herse étrille) à celui qui fraise (rotovator, herse rotative) : un sol tassé est un sol qui s’asphyxie et qui ne donne plus la vie.